Au relais Louis Blanc (Limoges)

Partager:

Bonjour à tous, aujourd’hui je reviens pour vous présenter un restaurant que j’apprécie beaucoup à Limoges : le relais Louis Blanc. J’avais entendu beaucoup de bien de cette adresse mais je n’y suis allée pour la première fois qu’en 2014, par manque de temps peut-être ou simplement parce que je n’y pensais pas.  C’est pourtant une enseigne que je recommande, je l’ai faite « découvrir » à plusieurs personnes qui en sont toujours ressorties ravies sauf une, je pense donc pouvoir affirmer qu’on y mange très bien ! Je vous laisse lire ma critique, n’hésitez pas à me donner votre avis sur l’endroit, je suis toujours intriguée de savoir ce que pensent mes lecteurs de telle ou telle adresse.
 
* L’accueil : Je suis allée dans ce restaurant quatre fois et j’ai toujours été très bien accueillie, les menus sont disponibles en anglais et en français ce qui n’est pas le cas partout et est très appréciable, surtout dans une région prisée des anglophones. L’un des serveurs est anglais, un nouveau bon point pour le restaurant car même si parle anglais il m’est parfois difficile de traduire tous les plats à mes amis. A plusieurs reprises on vient vérifier que tout se déroule bien, on vous fait goûter le vin avant de vous servir (croyez moi, ce n’est pas le cas partout !), on vous change tel ou tel ingrédient qui ne convient pas dans le plat… Tout est presque parfait, seulement je trouve que le temps d’attente est un petit peu long, il y a généralement du monde et cela prouve que tout est fait sur place (du moins je l’espère) mais j’avoue avoir patienté un peu trop à mon goût pour avoir mon dessert la dernière fois que je m’y suis rendue.
 
* La décoration : L’établissement reste assez classique : une devanture rouge qui accroche l’œil, un intérieur avec des meubles en bois, des caricatures aux murs, des objets décoratifs etc. Rien qui ne sorte de l’ordinaire, il y a une seconde salle à l’étage, c’est donc un grand restaurant. Il y a de grandes fenêtres à l’entrée, c’est un endroit assez lumineux. L’établissement en lui-même reste donc assez sobre, il a un petit côté rustique qui va bien avec la devanture et rappelle bien « l’ancien Limoges ».
 
* La nourriture : Comme je vous le disais en introduction, c’est l’une de mes adresses favorites, j’y ai toujours extrêmement bien mangé et je conseille souvent aux gens d’aller y dîner. Je ne pense pas vous faire un inventaire détaillé de tous les plats, ni de tous les desserts mais je vais tenter de vous expliquer brièvement ce qui nous a plu, à mes amis et moi-même, et ce qui nous a moins emballés. Les entrées et plats sont presque tous composés de viande, il n’y a qu’un poisson du jour proposé à la carte et deux ou trois entrées sans cochonnaille ou viande, si vous êtes végétariens, passez donc votre chemin. La viande choisie est une viande du Limousin et vous savez que j’aime les enseignes qui font travailler les producteurs locaux, évidemment vous choisissez votre cuisson : nous n’avons jamais été déçus. En effet, il arrive parfois que vous deviez renvoyer votre viande car elle est trop ou pas assez cuite, ici ça n’a presque jamais été le cas sauf pour une personne avec qui j’ai dîné et qui a trouvé sa viande trop cuite. Les plats sont presque toujours servis avec des frites maison ou des pommes de terre grenailles, laissez moi vous dire que les deux sont tout simplement excellentes. Du reste, le poisson et la viande blanche sont souvent accompagnés de légumes ou de purées : j’ai eu la chance de goûter une purée de céleri, une purée de potiron/châtaigne et une poêlée de carottes, j’ai été satisfaite des trois, notamment la purée de potiron qui était tout bonnement délicieuse, celle au céleri était un peu trop lourde, je pense qu’il y avait trop de beurre et de crème car même si je l’ai terminée elle m’est « un peu » restée sur l’estomac. Les poissons (j’ai essayé le saumon et le cabillaud) sont toujours bien cuits et accompagnés d’une sauce au vin rouge et aux oignons dont le goût est un peu trop prononcé pour moi mais je la mange toujours sans aucun soucis. Toujours pour rester dans la sauce, celle accompagnant le magret de canard est une moutarde au piment d’Espelette que mon ami a trouvé trop forte mais il m’a affirmé que c’est parce qu’il n’était pas un grand amateur de moutarde à la base. Concernant les desserts, je ne sais pas quoi vous dire, je pense qu’ils peuvent constituer un repas entier vu leur taille… J’ai pu goûter à un café gourmand composé d’une glace vanille avec des cerises chaudes (un réel délice !), d’un mini fondant au chocolat (pas assez coulant pour moi mais vraiment fort en chocolat) et d’une mini crème brûlée qui était très bonne (comme je l’ai déjà dit dans ma critique sur Le Glacier, je commande rarement des crèmes brûlées car elles sont souvent trop cuites) ; j’ai également pu goûter des profiteroles à base de glace vanille, chocolat blanc et caramel beurre salé et je crois que ce sont les meilleures que j’ai jamais mangées, c’était tout bonnement délicieux. On m’a dit de préciser dans la critique que la crème brûlée à la myrtille était également à tester, maintenant si vous ne savez pas quoi choisir… ! En résumé, presque que du positif pour ce restaurant si ce n’est quelques points de détail mais après tout, rien n’est parfait.
 
* Le prix : Le Bistrot du boucher propose des formules entrée/plat/dessert chaque midi entre 9 et 14 euros si je ne me trompe pas ce qui me paraît plus que correct aux vues de la qualité des plats. A la carte (et le soir donc) les entrées coûtent 7.50, les plats 15.50 et les desserts 7.50 mais il existe différents menus comprenant parfois l’alcool, parfois l’entrée ou le dessert etc. Globalement les prix restent corrects, pour moi le rapport qualité/prix est plus qu’excellent sauf pour le café gourmand qui certes est supposé contenir des miniatures de desserts mais que j’ai trouvé un peu trop petit justement (le morceau de gâteau au chocolat aurait pu être un peu plus conséquent). Dans l’ensemble il n’y a rien à redire, le verre de vin coûte aux alentours de 4 euros, la bouteille aux alentours de 17 euros, pour le champagne il vous en coûtera 8 ou (environ) euros.
 
* Les plus : – salle privatisable
– les menus en anglais
– possibilité de changer certains ingrédients du plat
– ouvert 7 jours sur 7
 
* Les moins : – temps d’attente parfois un peu long
– le menu en anglais n’est pas à jour (cependant il y a globalement peu de changements au cours de l’année)
 
Adresse et horaires d’ouverture : 29 boulevard Louis Blanc, Limoges – ouvert tous les jours de 12:00 à 14:00 et de 19:00 à 22:00.
Saumon gravlax et crème de gingembre (entrée)
Terrine de porc (entrée)
Magret de canard et pommes de terre grenailles

 

Hampe de bœuf et frites maison

 

Suprême de volaille fourré aux pommes fruits et poêlée de carottes
Dos de cabillaud et purée de potiron aux châtaignes

 

Profiteroles

 

Crème brûlée aux myrtilles
Café gourmand

 

 
Loading Facebook Comments ...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*