Vivre mieux, consommer moins – Partie 1 : Mes débuts, mon parcours

Partager:

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui je reviens avec une catégorie qui pourrait s’intituler « aime ta Planète » ou « sauve ta planète ». A l’heure où j’écris ces mots, je ne sais pas encore comment je vais l’appeler mais ce sera sûrement quelque chose dans ce style. Cela s’éloigne légèrement de mes articles habituels relatifs à la cuisine ou au voyage mais je trouve qu’il est important de parfois parler d’autres sujets sensibles. Vous n’êtes pas sans savoir que fin 2015 s’est déroulée la conférence climat dite COP21 et que chaque année des rapports sur le climat, le monde dans 50 ans etc sont publiés. Mon cursus de juriste m’a obligée à me tenir informée des avancées en droit de l’environnement ou encore en développement durable. Cependant, depuis toute petite j’ai été sensibilisée à la sauvegarde de l’environnement par mes proches, notamment ma mère qui avait à cœur de trier les déchets, de nettoyer la maison avec des ingrédients naturels ou peu polluants etc. Afin de réduire notre empreinte écologique, je me suis dit que cette catégorie d’articles pourrait vous donner quelques conseils pour limiter vos déchets ou des astuces pour consommer autrement. Cet article sera là pour vous expliquer mon parcours et ma démarche, c’est donc le point 0 de la catégorie que j’ouvre aujourd’hui. J’espère que ce ne sera pas trop ennuyeux à lire ou trop différent de ce que j’ai l’habitude de proposer. Après tout, lorsque je voyage c’est surtout pour y voir de beaux paysages qui sont là grâce à la planète. Lorsque je cuisine j’aime utiliser de bons ingrédients qui sont également là grâce à l’agriculture et donc à la planète. Finalement, ces articles ne sont qu’un plaidoyer pour notre jolie Terre et sont plus ou moins reliés à ceux que j’écris habituellement. Je vous laisse donc lire la suite et me donner votre avis sur cette nouvelle catégorie.

Comme je le disais dans l’introduction, depuis toute petite je suis habituée à trier les déchets dans plusieurs poubelles comme le faisaient (et le font toujours) mes parents et grands parents. Cela peut paraître anodin mais beaucoup de personnes ne sont pas sensibilisées à ce geste qui prend pourtant peu de temps. Dans mon cercle familiale et amical, certaines personnes ont exercé des métiers de bouche (boulanger/pâtissier, restaurateur…) et beaucoup ont cultivé leur propre potager. Dès lors, j’ai souvent eu accès à des produits frais et sans pesticides pour cuisiner et il était fréquent que nous réutilisions certaines choses pour une utilisation non culinaire (ex : donner les épluchures aux lapins, utiliser la peau des oranges pour parfumer la maison…). Il nous arrivait également parfois (avec ma mère) d’acheter en vrac et de tout garder dans des bocaux afin d’éviter de produire trop de déchets.

De même, dans ma famille nous avons toujours utilisé le vinaigre blanc pour nettoyer et désinfecter la maison, les chiffons micro-fibre pour faire la poussière etc. Niveau cosmétique, depuis quelques années je n’achète plus de gommages ni de masques et je les fais moi même avec des huiles (généralement d’olive), du sucre, du miel. Les effets sont tout aussi bénéfiques, je sais ce que j’applique sur mon corps et je prépare la quantité voulue.

Je me rappelle également de mon père nous répétant sans cesse d’éteindre lumière en quittant une pièce, de ne pas laisser couler l’eau du robinet quand on ne s’en sert pas et de débrancher tous les appareils électroniques. Si cela semble pour moi une évidence, pour beaucoup de personnes ces gestes paraissent fous et ils ne les ont jamais réalisés, alors pourtant qu’ils ne prennent pas de temps…

En bref, sans être des aficionados du « consommer mieux », nous faisions au mieux pour réduire notre impact écologique mais également dépenser moins. En effet, mieux on consomme, moins la facture d’électricité, d’eau ou de courses est salée. Ces dernières années, je me suis beaucoup renseignée sur le sujet et j’ai découvert énormément de choses dont je vous parlerai tout au long de mes articles dans cette catégorie.

Ceci étant dit, je pense que je vais clôturer ici ce post qui retrace rapidement mon histoire familiale dans le « consommer mieux » Les prochains articles se concentreront sur mon parcours propre dans la réduction des déchets et vers un mode de vie plus simple. Je ne sais pas exactement à quelle fréquence je vais publier mais je pense qu’il serait intéressant de le faire une fois par mois, ainsi j’aurais toujours du temps pour publier mes articles cuisine/voyage mais je vous proposerai ces articles comme « petit feuilleton ».

Je vous remercie de votre lecture et j’espère que vous suivrez avec intérêt cette catégorie qui me tient beaucoup à cœur. Ne vous inquiétez pas, je ne compte pas arrêter mes articles cuisine/critique qui restent le centre même de ce blog. Merci à tous d’être chaque jour de plus en plus nombreux à me lire, cela me fait très plaisir. A très vite.

d81f860c4a5a9b7805a2a103aba11a7d
Loading Facebook Comments ...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*